Skip to main content

La documentation scientifique


| Semra Bakkaloglu & Jasmine Cooper
L'extraction, le traitement et la distribution du gaz libèrent tous du méthane, qui a un plus grand potentiel de réchauffement climatique que le CO 2. Les émissions de méthane pourraient être plus de deux fois supérieures aux estimations précédentes, l'étape de traitement du digestat étant responsable de la majorité du méthane rejeté.
| Collectif CSNM
La mobilisation progressive a conduit des scientifiques de toutes les disciplines à s’interroger sur toutes les étapes du processus, à commencer par la feuille de route Biométhane 2030 de l’ADEME [2013], qui relayée par la Loi relative à la Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTECV) promulguée en 2015, fixe l’objectif national de 10 % de gaz renouvelable (biogaz) dans les consommations de gaz à l’horizon 2030. D’autres feuilles de route envisageant 100 % du gaz consommé en 2050 provenant de "biogaz" sont encore plus inquiétantes.
| Collectif CNVM Bretagne
Une petite leçon d'arithmétique ... ... qui prouve que la méthanisation produit beaucoup plus de CO2 que le gaz naturel
| Anne-Laure Frémont
Ces émissions de gaz sont dues à des avaries ou à des opérations de maintenance, selon une étude française parue dans la revue «Science». Colmater les fuites de l’industrie du gaz et du pétrole suffirait à réduire significativement les émissions de méthane. Dans une étude parue le 3 février dans la revue Science, une équipe internationale pilotée par le Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement de Paris-Saclay a pour la première fois dressé un inventaire plus précis des rejets massifs de ce puissant gaz à effet de serre (GES), qui surviennent principalement sur les réseaux de production et de transport d’hydrocarbures.
| Daniel Chateigner
Le Collectif vigilance méthanisation Corcoué organise une réunion avec la présence de Daniel Chateigner, coordinateur du collectif scientifique national méthanisation raisonnable.
| Christophe Gatineau
« La méthanisation est un atout pour la transition énergétique ». Ce sont ces déclarations d’un sénateur de surcroît écologiste qui ont provoqué l’écriture du livre de Christophe Gatineau. Pour lui, le rapporteur de la commission sénatoriale en charge d’évaluer la méthanisation agricole dans le mix énergétique, le sénateur Daniel Salmon se trompe en faisant croire qu’il s’agit d’une énergie verte.
| Olivier Allain
Un an après l'accident du méthaniseur de Châteaulin, le Breton Olivier Allain nous livre sa vision sur cette énergie. Eleveur, il a coconstruit le programme agricole du candidat Macron en 2017. Elu, il a été en charge de l'agriculture à la Région et a exercé des responsabilités à la FDSEA.
| Olivier Allain
Le sujet de la méthanisation divise. De la petite méthanisation en cogénération (qui dégage de la chaleur valorisée sur l’exploitation et produit de l’électricité) à la grosse unité en injection (qui produit du biométhane et l’injecte dans la canalisation du gaz de ville), les projets sont multiples, et leurs impacts diversifiés. Olivier Allain, agriculteur, membre du Comité d’Orientation Stratégique d’Agriculture Stratégies, conseiller de la région Bretagne, nous livre son point de vue sur les différents enjeux qui s’y rapportent.
| admin

Les avis du gouvernement