Les dérives de la méthanisation !


  Commission d'enquête parlementaire  Assemblée Nationale

 Le  20 juin 2019


Selon CNVM (voir CR n°46 de la Commission d’enquête parlementaire), il y a deux raisons aux dérives de la méthanisation que nous voyons partout en France.

  1. Les services de l’État – les DREAL (directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement), les DDPP (directions départementales de la protection des populations) et autres– ferment les yeux au prétexte que – selon ce que nous a dit un ancien sous-préfet– « la méthanisation, c’est la politique de la France, il va falloir vous habituer ». En cas d’appel au secours des populations, les services de l’État, dont ce serait la responsabilité, ne se sentent pas concernés, par exemples :
    • Des hectares de maïs irrigués qui finissent dans un méthaniseur en pleine période de sécheresse ;
    • Des nuisances sonores et olfactives récurrentes, une odeur d’œuf pourri, sulfure d’hydrogène (H2S), mais aussi des odeurs de gaz qui irritent les voies respiratoires (depuis neuf ans, à Combrée en Maine-et-Loire) ;
    • Les digestats censé être sans gaz, mais les populations voisines de méthaniseur, zones de stockage, zones d’épandage s’en plaignent fortement mais ne sont jamais entendus. Dans certaines unités, les déchets ne restent que trente à quarante jours dans le méthaniseur quand d’autres unités les laissent jusqu’à 14 jours. Le digestat n’est pas mature à 50 jours : il est encore chargé en gaz ;
    • Nuisances olfactives due à l’absence d’installation du bio filtre prévue dans l’arrêté (à Issé en Loire-Atlantique) ;
      Les trois moteurs de cogénération dégazent plus de oxydes d’azote (NOx) et la torchère plus de gaz carbonique (CO2) qu’il n’est autorisé (à Issé en Loire-Atlantique) ;
    • Des vaches sont morts en buvant de l’eau potable contaminé par des coliformes (bactéries d’origine fécale qui passent dans le lait). Un méthaniseur, ses jus et ses fosses ont contaminé la nappe profonde (à Soudan en Loire-Atlantique).
  2. Les unités de méthanisation sont en autosurveillance et peuvent ne faire l’objet d’aucun contrôle pendant des années.
Méthanisation

Collectif National Vigilance Méthanisation

Val d'Oise Environnement

16499 signatures
Aujourd'hui


© 2022 Demain le Vexin – Tous droits réservés


Vers le haut