VENEZ NOMBREUX .SES
LE SAMEDI 28 JANVIER À 14H À BANTHELU

L’eau n’appartient à personne et doit être gérée comme un bien commun

Une première bassine est construite à Banthelu sans permis de construire ! Non encore raccordée, elle serait alimentée par un forage pour puiser l’eau dans la nappe souterraine.
Dans le Vexin et en Plaine de France pour l’irrigation agricole, les forages autorisés ou en cours d’instruction se multiplient alors que la ressource en eau se fait rare.
Comme pour toute l’Ile de France, le débit de l’Oise et des petites rivières du Val d’Oise baisse, la recharge des nappes l’hiver est déficitaire, le cumul des pluies pour 2022 est en baisse de 33%. Les arrêtés préfectoraux « sècheresse » sont de plus en plus fréquents et nous savons que le réchauffement de la planète va accentuer le manque d’eau dans les années à venir.
Il est urgent que le Préfet du Val d’Oise réunisse tous les acteurs concernés du Val d’Oise, PNR, Chambre d’agriculture, Communautés de communes, mairies, syndicats de l’eau potable et associations pour une large concertation sur la gestion et la qualité de la ressource en eau ainsi que sur son partage entre les différents consommateurs.

Un recours a été déposé au tribunal administratif de Cergy par des habitant.es de Banthelu et des associations.

Le seul titre de gloire que doit garder la bassine de Banthelu alimentée par un forage est d’être la première bassine et l’unique construction de ce type dans le Val-d’Oise et en Ile-de-France. Son seul avenir doit conduire inexorablement à une démolition complète avec remise en état du site dans les meilleurs délais.

VENEZ NOMBREUX .SES
LE SAMEDI 28 JANVIER À 14H À BANTHELU

RASSEMBLEMENT DEVANT LA MAIRIE DE BANTHELU

Conférence de presse, prises de parole, marche jusqu’à la bassine à 100 m du village.

Pour se rendre à Banthelu :Train-vélo-covoiturage, RER A gare de Cergy-le-Haut puis 20 km vélo-covoiturage, Gare de Pontoise puis 20 km vélo-covoiturage.